Fenêtre passive

Une maison passive est un bâtiment qui ne récupère pas plus de 15 kWh/m² par an. À titre de comparaison, la valeur de la consommation annuelle d'énergie dans la maison polonaise standard individuelle est d'environ 120 kWh [m²an].

Le bâtiment passif devrait, en principe, se réchauffer elle-même - sans l'aide d'un système de chauffage autonome. Pour que ça soit possible, il faut remplir un certain nombre d'exigences, telles qu’une bonne isolation des cloisons extérieurs, une forme la plus compacte du bâtiment, la protection de tous les ponts thermiques potentiels. La réduction de la consommation d'énergie est également possible grâce à des solutions telles que la ventilation mécanique avec récupération ou bien des panneaux solaires utilisés pour chauffer l'eau. Un rôle très important dans le bâtiment passif est dû aux vitrages. Ils visent à récupérer de l’énergie solaire naturelle, renouvelable, et à éviter la perte de chaleur dans le bâtiment.

Fenêtres du sud

Parmi les exigences architecturales pour un bâtiment passif il y a l'emplacement le plus près possible de plus grands vitrages du côté sud. L'énergie solaire est la principale source de chaleur dans une maison passive. Des fenêtres situées de ce côté permettent son absorption et le chauffage naturel des pièces. En même temps, il est important de limiter les surfaces vitrées du côté nord. La localisation des fenêtres et leurs tailles dans un bâtiment passif s’inscrivent donc dans la stratégie énergétique spécifique.

Isolation thermique solide

Dans le bâtiment passif il faut assurer une haute étanchéité des cloisons extérieurs - y compris des surfaces vitrées. Par conséquent, pour ces maisons sont recommandés des systèmes de fenêtres avec le coefficient de transfert de chaleur le plus bas possible. En même temps, il faut prendre en compte des paramètres de l'ensemble de la structure, et non pas seulement de ses composants individuels, tels que des cadres et du verre. Le coefficient de transfert de chaleur de la fenêtre passive ne doit pas être supérieur à 0,8 W/m² K. Le coefficient de transfert de chaleur de la vitre doit être d'environ 0,6 W/m² K.

Avec paquet à trois vitres

Une meilleure étanchéité est assurée par des fenêtres spéciales avec un paquet de trois vitres. Leur construction avec un gaz inerte entre les feuilles et le revêtement à faible émissivité sur les vitres offrent une protection fiable contre les pertes de chaleur.

Avec des technologies actuelles il est possible de construire des fenêtrés chaudes en tous les matériaux : l’aluminium, le PVC et le bois.

En plus des joints traditionnels, sont utilisées des chambres d'isolation thermique supplémentaires, par exemple avec un noyau de mousse. Des joints utilisés permettent d'éliminer totalement les ponts thermiques présents sur la jonction de la vitre avec le profil.

Ouvrables ou fixes?

Dans des bâtiments passifs classiques une partie des fenêtres est montée en tant que fixes, sans la possibilité de les ouvrir. Pour ventiler les pièces on se sert d’une ventilation mécanique avec récupération. Certains investisseurs décident d’installer des vitrages fermés par crainte d’une étanchéité suffisante. Cependant, des systèmes modernes de fenêtres sont suffisamment étanches pour être installés avec succès dans les maisons passives avec la possibilité de l'ouverture.

Fabricant des châssis de fenêtre
FENESTRO
ul. Bocheńskiego 92, 40-816 Katowice, Pologne
tél. +33 970 444 040 répondeur (laissez vos coordonnées, nous vous rappelons)
tél. +48 536 554 801 : ligne direct conseillé e-mail: bureau@fenestro.fr

Nous sommes un distributeur des systèmes:

Rehau Schuco Veka